Alopécie

 La chute de cheveux est un symptôme, il faut en rechercher l’origine, d’où l’importance de consulter un médecin qui a un rôle clé dans l’établissement d’un diagnostic.

Il faut se demander s’il s’agit d’un phénomène banal et saisonnier ou s’il existe d’autres causes (des maladies, des effets secondaires de médicaments, de toxiques…).

L’examen des cheveux et du cuir chevelu apportent des signes qui peuvent parfois éviter d’avoir recours à de nombreux examens complémentaires.

  On peut s’inquiéter lorsque la chute est plus importante que d’habitude et dure plusieurs semaines
Il faut distinguer les chutes aiguës et les chutes chroniques.

Parmi les chutes aiguës , la pelade est une maladie auto immune générant une alopécie avec plaque unique ou plaques multiples. L effluvium télogène peut être lié à un accouchement ou une fausse couche, une anesthésie générale, une intervention chirurgicale, une fièvre prolongée, une carence aiguë comme une perte de poids rapide et conséquente. Elles peuvent être secondaires à la prise de toxiques ou de médicaments tels certaines chimiothérapies, anticoagulants, hormones mâles, certains antidépresseurs etc.

Les chutes chroniques évoluent depuis au moins 6 mois, la plus fréquente étant l’alopécie androgénétique qui touche les hommes, mais aussi les femmes de façon héréditaire.

En cas d’alopécie androgénétique, la durée de la phase anagène diminue progressivement, alors que celle de la phase télogène augmente.

La coupable? La dihydrotestosterone (DHT) qui agit sur les follicules pileux en accélérant le cycle de croissance des cheveux. Résultat : ils poussent moins longtemps, tombent plus vite, et au bout de 25 cycles de chute et de repousse environ, le follicule s’épuise. Il produit alors un cheveu fin, de type duvet, voire plus de cheveu du tout.

 

Les examens permettant d’établir un diagnostic précis de la cause de chute de cheveu

Le Trichogramme consiste à prélever d’un coup sec une vingtaine de cheveux sur 3 zones spécifiques du cuir chevelu pour étudier les racines et le diamètre des cheveux au microscope .Le nombre de cheveux en phase de pousse et en phase de chute est comptabilisé. Le pourcentage de cheveux en phase de croissance va permettre de confirmer ou non s’il y a chute de cheveux anormale et de la localiser. De plus le trichogramme renseigne sur l’aspect, le calibre des gaines pilaires qui sont autant d’ éléments indispensables au diagnostic de la chute. Il permet également dans tous les cas de de suivre l’efficacité d’un traitement adapté.

Traitements de l’alopécie

En dehors des traitements adaptés pour chaque origine:

Corticotherapie pour pelade par os ou par injections

Compléments alimentaires pour certains effluviums

Médicaments dont le rôle va être de freiner la chute dans l alopécie androgénique. Il y a en médecine esthétique des traitements complémentaires intéressant.

 Mésothérapie du cuir chevelu

La mésothérapie du cuir chevelu répond aux besoins des hommes et des femmes. La mésothérapie stimule efficacement la repousse et la force des cheveux.

Haircare est indiqué en cas de diminution de la densité capillaire, de cheveux cassants et secs, ainsi que dans les cas d’irritation chronique du cuir chevelu. Il s’agit d’une formule innovante associant acide hyaluronique et complexe vitaminique restructurant.

Le traitement s’effectue par microneedling de l’ensemble du cuir chevelu a la seringue au stylo ou roller avec un mélange d’acide hyaluronique, d’acide folique, de biotine et de vitamines spécifiques.

Le cuir chevelu sera revitalisé et hydraté, le derme protégé par un complexe antioxydant et la chute de cheveux se verra diminuée. La texture du cheveu renforcée retrouvera sa brillance et sa force.
Le cuir chevelu est traité chaque semaine pendant les 6 premières semaines puis l’on répète une séance deux à trois fois par année.

 

La photothérapie ou LED

Les L.E.D – acronyme de light emitting diode – offrent la possibilité d’émettre plusieurs plages de longueurs d’ondes de lumières telles que le rouge, le jaune, le bleu, le vert et le violet. Les couleurs que nous utilisons le plus dans la cicatrisation et les soins anti-âge sont le rouge et le jaune. Le bleu sera plus utilisé contre l’acné et les dermatoses.

La photothérapie par LED va permettre de calmer les inflammations, stimuler l’immunité, améliorer les processus de cicatrisation, stimuler vos fibroblastes et créer du collagène, densifier et stimuler la pousse des cheveux Cette action va activer le métabolisme cellulaire, augmenter l’oxygénation des tissus et stimuler les fibroblastes, ces cellules fabriquant le collagène et autres substances de soutien de la peau.

 

Retardez les signes de l’âge en douceur

Discrétion, professionnalisme & naturel

05 61 47 74 48

 

93, Avenue des Minimes, 31200 Toulouse